Culture

Objet de la collection

Harpe

Oeuvre : Précisions

1076 ; © Art Shooting ; © Ville de Versailles, musée Lambinet
1076_details belier ; © Art Shooting ; © Ville de Versailles, musée Lambinet
1076_details ; © Art Shooting ; © Ville de Versailles, musée Lambinet
Création / Exécution: 

NADERMAN (luthier)
1786

Titre: 

Harpe

Domaine(s) DMF: 
Matières et techniques: 

bois (sculpté, vernis Martin)

Marques et inscriptions: 

Signé
H.Naderman, Paris

inscription
Harpe inventée par le sieur Krumpholz et exécutée par le Sr. Naderman, luthier ordinaire de la reine, rue d’Argenteuil Butte Saint-Roch à Paris

Date de création / exécution: 
1786
Numéro d'inventaire: 
1076

Description: 
Cette harpe à huit pédales représente un trésor de la collection du musée : réalisée en bois finement sculpté et doré à deux tons, elle est décorée de vernis Martin. Elle présente un riche décor d’oiseaux et d’attributs musicaux, de cornes d’abondance et de guirlande de fleurs. La colonne cannelée est sculptée en partie haute d’une tête de bélier. La partie supérieure de l’instrument est ornée d’un décor d’acanthe et de guirlandes. Le bras ondulé laisse apparaître la marque suivante, inscrite à l’encre : “Harpe inventée par le sieur Krumpholz et exécutée par le Sr. Naderman, luthier ordinaire de la reine, rue d’Argenteuil Butte Saint-Roch à Paris”. La caisse de résonance en partie inférieure porte la signature du luthier : “H. Naderman, Paris”.
Jean Henri Naderman s’installe à Paris entre 1762 et 1763, et devient maître luthier en 1774. En 1778, il est nommé luthier de la reine Marie-Antoinette : cette position fait de lui le luthier le plus prisé de l’aristocratie. Il compte parmi sa clientèle Madame Victoire, l’une des filles de Louis XV ou encore le comte de Polignac, ainsi que de nombreux bourgeois parisiens.
Il existe peu d’exemplaires de harpes créées par Naderman dans les collections muséales : seuls le musée Carnavalet, le château de Versailles et la Cité de la musique en possèdent un exemplaire.

Expositions: 

Versailles, Espace Richaud, 2019 : Trésors cachés du musée Lambinet