Culture

Objet de la collection

Télémaque et Calypso

Oeuvre : Précisions - Télémaque et Calypso | Musée Lambinet (Versailles)

Création / Exécution: 

Manufacture :
GORGERAT (attribué)
RAOUX (d'après)
1790 (vers)

Titre: 

Télémaque et Calypso

Domaine(s) DMF: 
Matières et techniques: 

cuivre (gravé (décor))

Date de création / exécution: 
1790
Numéro d'inventaire: 
1439

Description: 
Il est rare de trouver encore de telles pièces car la plupart était fondue pour en récupérer le métal. Soucieuse d’imiter les indiennes, la manufacture de Jouy s’était lancée dans cette production dans les années 1760. Après l’usage de planches de bois, le choix du cuivre permet d’obtenir une plus grande finesse. On la remarque dans les animaux et les fleurs qui forment un décor foisonnant pour la scène principale tirée d’un tableau de Jean Raoux. Télémaque, fils d’Ulysse, est accueilli par la nymphe Calypso, celle-ci même qui retenait son père prisonnier. Le peintre s’était inspiré de Télémaque, ouvrage publié par Fénelon en 1699. Précepteur du duc de Bourgogne, il avait suscité la colère de Louis XIV en raison de la critique implicite de l’absolutisme contenue dans son livre

Expositions: 

Versailles, Espace Richaud, 2019 : Trésors cachés du musée Lambinet

Montpellier, Musée Fabre, 2010 : Jean Raoux (1677-1734) : un peintre sous la Régence